21_d_cembre_2012

 

 

Qu'est-ce qui s'est passé ? Rien ne se passe.

Au-delà de l'astronomie, parlons de la grâce. La grâce s'est unie à l'astronomie pour que s'ouvre le temps, que s'ouvre la porte bien réellement, que s'ouvre la porte à une autre signification. La plupart ont cru que la porte s'ouvrirait par quelque événement ou par quelque magie qui ferait transformer l'humanité instantanément, une baguette magique. Ceux-là ont oublié la gloire de l'humanité, et la gloire du choix initial de l'humanité d'être le créateur et de conquérir sa propre liberté depuis l'évidence qu'éternelle est la liberté. Le 21 décembre, donc, est bien significatif. La lumière est accrue, l'énergie allégée, la porte est ouverte.

Et voyez la conséquence de cette ouverture, nous pouvons maintenant vous parler d'un autre niveau d'intensité et de détermination, et vous pouvez l'écouter, l'entendre et le comprendre, et l'appliquer peut-être, si vous le choisissez. C'est cela l'ouverture. L'ouverture est la grâce. Et la gloire que nous rendons éternellement à l'humanité est d'être créateur de sa réalité. Alors nous proclamons, et la terre proclame "Regarde, humanité, la porte est ouverte, lève-toi et marche !" Et nous rappelons ce que signifie se lever, et ce que signifie marcher. Et l'humanité enthousiaste se lève et marche !

Cela implique infinie discipline, infinie détermination, infini enthousiasme, infini amour. Car c'est ainsi que l'on marche. On ne marche pas soutenu par des béquilles, ou l'on ne rampe pas au lieu de marcher, on marche heureux, la tête haute. Marcher, dans l'art de l'incarnation, est créer, créer une apparence à l'image de l'intention. Créer n'est réalisable que dans le mode de l'infini dynamisme, de l'énergie infiniment rassemblée, d'une détermination infinie, d'un enthousiasme infini.

 

Source : http://anandamath.free.fr

Message de Christ'Al Chaya reçu le 28 décembre 2012