lion_m_ditant

 

Méditation 75

( 3 juin, 10 juillet, 6 décembre, 12 janvier)

 

Yonder is the lion behind bars.

Ponder over the lion, it roars.

The hunter tames the lion.

 

(Là est le lion derrière les barreaux.

Méditez sur le lion, il rugit.

Le chasseur dompte le lion.)

 

Commentaire

L’étudiant, une fois initié par le Chien, dont les représentants sur le plan physique sont les Enseignants qui apportent la vérité (Gurus), l’aspirant entre sur le sentier par le biais de son Guru personnel. Il reçoit le son et travaille avec le son selon les règles données par le Guru.

Le Guru donne les règles pour la purification de la vie sur les plans physique, émotionnel et mental. Jusqu’à ce que la vie de l’étudiant soit consacrée à ces règles et jusqu’à ce que ces règles deviennent le schéma normal de vie, l’étudiant doit travailler et acquérir le rythme correspondant.

Ceci peut prendre quelques vies. L’Enseignant continue à le guider à travers les vies.

Quand les trois véhicules inférieurs sont purifiés par les règles correspondantes aux plans physique, émotionnel et mental, l’étudiant approche le centre du coeur par le Pranayama. A ce stade de sa vie, il devrait avoir réalisé les trois premières étapes du Yoga : Yama, Niyama,Asana du Yoga de Patanjali.

Tandis qu’il approche le coeur, le chasseur rencontre le lion qui est derrière des barreaux. Le lion est Simha. Simha est l’incarnation du double son SOHAM. Simha est le principe de pulsation. On l’appelle aussi Hamsa. Hamsa, Simha, Soham, tous représentent la chimie du son du SA, HA et OM.

SA représente l’énergie cosmique et HA représente la nature cosmique.

Leur réunion engendre le principe pulsant OM, qui est le fondement de la pulsation de vie.

Rencontrer le principe pulsant de vie est percevoir le lion. Le chasseur (l’étudiant) doit contempler le son de vie SOHAM. C’est aussi appelé le chant de vie. Contempler ce chant est appelé ‘méditer sur le lion’. Le rugissement du Lion est le chant de la respiration.

Tandis que l’étudiant travaille avec le chant de la respiration, s’élève jusqu’au principe pulsant et fait l’expérience de lui-même en tant que pulsation, il est dit qu’il a dompté le lion.

Dompter le Lion a pour conséquence la réalisation de la conscience subjective.

Le mental objectif, qui suit le sentier de la respiration, devient subjectif, entre dans la pulsation et devient la conscience pulsante. A partir de là, le voyage devient un voyage subjectif. Ceci est déjà une autre initiation.

Source : "Méditations occultes " de K.P. Kumar