lac_profond

 

Méditation 7

(27 mars, 16 septembre, 29 septembre)

 

The deeper the lake is,

the further skies peep into it through reflection with solar

and lunar eyes.

The higher the cliff is,

the less the fellow beings are visible

and more vehement the fall is of the tide.

I live in depth and not height.

 

(Plus le lac est profond, plus le ciel lointain y apparaît, en

s’y reflétant avec ses yeux solaires et lunaires.

Plus la falaise est haute, moins nos semblables sont visibles

et plus véhémente est la chute de la marée.

Je vis dans la profondeur et non dans la hauteur.)

 

Commentaire

On sait communément qu’un lac plus profond est tranquille et permet le reflet du ciel lointain, avec ses étoiles et ses planètes. Une personne plus profonde est meilleure parce qu’elle saisit mieux. Des personnes peu profondes ont l’esprit étroit et leur compréhension est également superficielle. Le discipulat est un processus pour construire la profondeur à l’intérieur de soi et non les hauteurs. L’ignorance et l’illusion amènent beaucoup d’aspirants à atteindre des sommets sociaux.

Celui qui est à des sommets au niveau de la société, ne peut pas atteindre des personnes ordinaires. La société construit un système pyramidal qui ne permet pas à celui qui est au sommet d’atteindre celui qui est à la base. On se réfère au Seigneur Krishna et au Seigneur Jésus-Christ en tant que pasteur ou berger plutôt qu’en tant que Roi. C’est le secret qui doit être appris par tout disciple, s’il a l’intention de suivre le chemin du discipulat. Vasudeva, le père du Seigneur Krishna, a abdiqué de son trône pour être avec le peuple. Seuls les initiés (ceux qui vivent à l’intérieur), vivent avec les gens ordinaires et aident le monde. Ils ne cherchent pas de positions élevées. Les érudits, les intellectuels, les responsables religieux, se distancient généralement de la vie ordinaire. Ils deviennent prisonniers de leur système.

Si l’on souhaite suivre le chemin du discipulat, l’on devrait plutôt croître à l’intérieur de soi-même, allant de la conscience extérieure à la conscience intérieure, de la conscience intérieure vers la conscience de l’âme, et de la conscience de l’âme vers la conscience de l’âme universelle.

Plus il croît en profondeur, mieux il voit et écoute. Il devient de plus en plus simple. Il ne connaîtra pas la chute parce qu’il n’est pas sur les sommets. De telles profondeurs permettent la compréhension de l’activité soli-lunaire à chaque moment et endroit.

Source : "Méditations occultes " de K.P. Kumar