10_roues

 

Méditation 60

(19 mai, 25 juillet, 21 novembre, 27 janvier)

 

Ten times ten. The wheel rotates.

Three wheels from one wheel.

A total of four wheels.

Three above and four below.

Seven wheels rotate in three directions.

Seven and three is ten.

 

(Dix fois dix. La roue tourne.

Trois roues à partir d’une roue.

Un total de quatre roues.

Trois au-dessus et quatre en-dessous.

Sept roues tournent dans trois directions.

Sept et trois font dix.)

  

Commentaire

Dix est un nombre parfait. C’est le nombre de la plénitude.

Symboliquement, dix est un et zéro. Un est l’existence une. Zéro est sa création. Le un dans la création est dix. Il descend par étapes vers la création visible, physique et dense. Un devient dix et, dix fois, il évolue pour être une création. A nouveau, il évolue dix fois pour être dix et pour être un. L’ensemble de l’involution et de l’évolution a lieu à travers le temps.

Le dix est comme suit :

1. Temps (le Divin)

2. Matière racine (Aditi).

3. Rajas (conscience de Soi).

4. Tamas (Mental).

5. Sattva (Bouddhi).

6. Akasha (Son).

7. Air (Toucher)

8. Feu (Vue).

9. Eau (Goût).

10. Matière (Odorat).

 

Tout cela se manifeste à travers la rotation du temps. Les éléments manifestés tournent comme une roue. A partir d’une roue, les trois roues émergent. La première est cosmique, la seconde est solaire et la troisième est planétaire. De un à trois, un total de quatre roues émergent.

Le mouvement des trois roues amène la quatrième, qui reflète les trois roues. La réflexion a sa déflexion. Ainsi, il y a trois roues défléchies à partir des trois originelles, avec la quatrième, celle qui reflète. Ainsi, sept roues tournent. Les sept roues tournent dans trois directions, avec les trois qualités qui deviennent occasionnellement prédominantes. Les trois directions prennent la prédominance dans trois situations différentes.

Quand c’est évolutif, Rajas (dynamisme) prédomine. La qualité de l’équilibre prend la prédominance au terme de la créativité.

L’équilibre garde la création en existence. Quand la création se dissout, Tamas (inertie) prédomine.

Ainsi, trois devient quatre, quatre devient sept, sept devient dix.

La roue une est considérée dans ses dix aspects. Dans l’homme, il y a également sept roues représentant les sept Chakras. Les sept Chakras contiennent les trois directions. En fonction de la direction des Chakras, la chimie de l’homme a lieu. La formation des sept roues se manifeste depuis le haut vers le bas, jusqu’au Muladhara. Le quatrième Chakra est Anahata. Il reflète les trois Chakras du dessus comme les trois Chakras du dessous du diaphragme. Ainsi, sept Chakras fonctionnent et les Chakras portent, de façon inhérente, les trois qualités et donc, ils prennent trois dimensions selon l’évolution de l’homme. Contemplez l’équilibre dans tous les Chakras, l’inertie et le dynamisme étant égaux, l’état d’équilibre épanouit la conscience comme une source, transformant le Chakra en un lotus.

Source  : "Méditations occultes " de K. P. Kumar