agni_7

 

27 TAVATYEE AGNEE HARITO GRHUTASNA

ROHITASA RITVANCHAHA SVANCHAHA

ARUSHASO VRUSHANA RUGUMUSHKA

AA DEVATATI MAHVAN TADASMAHA

 

Oh Seigneur Agni ! Nous invitons tes chevaux à notre sacrifice:

Qui émettent de la sueur de leurs naseaux;

Qui sont de la couleur du cuivre;

Qui nesont pas manipulateurs;

Qui sont beaux dans leur mouvement et leur forme;

Qui sont jeunes  et illuminent;

Qui sont stimulants et

Dont on désire profondément avoir la vision.

 

Commentaire :

Le sacrifice est la traduction du mot Yajna. Yajna signifie : travailler aux objectifs de l’âme pour le bien être des autres. En d’autres mots, Yajna est une vie de bonne volonté en action. Pour soutenir une telle vie, on recommande au travailleur de bonne volonté d’inviter les chevaux du Seigneur Agni très tôt le matin. Ces chevaux ne sont autres que les rayons du Soleil matinal. Ces Rayons contiennent la vie, la lumière, l’amour et la volonté. Les Védas représentent symboliquement les Rayons du Soleil comme des chevaux. Le mot en sanskrit pour cheval est Asva. Asva est défini comme la Présence Eternelle qui imprègne tout.

La Présence Eternelle reconstitue les êtres durant les heures de l’aube.

Les recevoir en étant orienté, énergétise le travailleur de bonne volonté de manière quadruple. Les rayons attendus qui touchent le matin sont appréciables, ce qui est poétiquement décrit comme la sueur des naseaux.

La sueur est également due à l’émission de respirations ardentes, par ces rayons qui donnent la chaleur.

Il est communément connu que les rayons du Soleil matinal sont de couleur dorée avec une nuance orange. C’est pourquoi l’on décrit que les chevaux ont une couleur cuivrée.

Les rayons du Soleil ne sont pas manipulateurs mais sont directs. C’est l’objet qui les reçoit qui peut amener une déflection ou une distorsion de ces rayons du Soleil en fonction de l’état d’impureté, car tant que quelqu’un est transparent et ne manipule pas, la Présence Eternelle peut être expérimentée.

La forme de ces rayons ainsi que leur mouvement à l’intérieur de nous est joyeux, si l’on peut faire l’expérience de recevoir et d’absorber ces rayons. Cela donne l’illumination aux êtres de façon quotidienne en plus de les vitaliser.

Ces rayons du matin lorsqu’ils sont assimilés, établissent la jeunesse dans les êtres. Ils ne vieillissent pas comme les autres.

Ces rayons peuvent rencontrer n’importe quel défi d’obscurité ou d’ignorance et il est dès lors profondément désirable de les visualiser de façon quotidienne.

Source : "Hymnes sur Agni " de K.P. Kumar