_p_e_bleue_de_Mikhael

 

 

Message reçu le 27 mars 2014,

par Ginette Desrosiers

 

Je vois l’archange Michaël planter son épée dans la Terre.

Pardonnez, pardonnez à ceux qui vous ont offensés. Ne négligez point cette option. Vous avez tendance quelquefois à oublier et préférez passer outre, passer par-dessus, au lieu de voir en vous ce qui a été l’offense, la blessure et apprendre ainsi, à travers les émotions, à contrôler ces émotions par le pardon, la libération, ainsi défaire les chaînes qui vous empêchent encore d’avancer.

Vous avez bon nombre de fois essayé de régler, de passer outre, d’oublier; de faire en sorte de ne pas regarder, de ne point voir ce qui était la blessure, l’offense. Ainsi, vous avez assombri ce qui était votre être.

De ce pardon vous devez faire l’expérience et ainsi apporter libération. Ne dites point que vous n’avez rien à pardonner puisque chacun de vous a offensé et a reçu offenses quelques fois. Il faut voir à se regarder, à regarder l’autre, à mettre la Lumière afin de panser les blessures, rétablir l’équilibre et ainsi avancer de façon noble, de façon pure; le travail se fait de plus en plus dans cette voie.

Responsabilisez-vous à voir ce qu’il y a ainsi à dénouer, défaire; des chaînes tomberont et vous serez ainsi allégés. Et permettez-vous ce repos, cette joie de vivre dans la liberté, dans la légèreté, l’allégresse.

Pensez à vos manques, à vos failles; essayez de trouver ce qui est à accomplir afin de mettre la Lumière et avancer dans l’allégresse. Libérez-vous de vos chaînes, vous avez ainsi un parcours accompli et vous accomplirez encore. De ce nettoyage vous prendrez davantage gratification; cela s’ouvrira pour vous de nouvelles portes, de nouvelles destinées, de nouveaux chemins. De vos joies vous récolterez; l’amour fera foi de votre liberté d’être. Essayez de comprendre que vous avez encore beaucoup à libérer afin d’avancer dans ce chemin de légèreté. Même si vous ne voulez point y voir clair, vous avez tous intérêt à regarder vos manques, vos failles et voir ainsi les blessures; ceux-ci ont causé torts. En vous il y a des obsessions quelquefois, des manques, des jugements; des fautes vous avez tous.

Alors je vous dis : si vous ne revenez pas à ce constat et pardonnez, vous ne retrouverez point le chemin de la liberté. La vie va en s’améliorant, certes, parce qu’il y aura des éclaircies mais il faut voir en vous ce qui a perturbé et causé cette défaillance; simplement cela est possible. Afin d’acquérir cette liberté, de pardonner, voyez en vous ce que vous avez à pardonner, libérer; en chaque instant de vos vies vous devez observer. C’est ainsi que vous participerez à élever votre être dans ce qu’il y a de plus pur, de plus noble, de plus céleste.

C’est votre âme qui se révolte quelquefois à travers les apprentissages et les nombreuses vies d’incarnations. Vous avez de nombreuses vies devant vous encore et vous pouvez ainsi réduire les incarnations si vous nettoyez et observez afin de libérer et d’avancer dans l’élévation demandée.

Alors prenez le temps, oh ne serait-ce qu’un instant à chaque journée, afin de contempler votre être, afin de découvrir ce qui vous pèse, ce qui vous offense, ce qui vous maintient dans ces basses vibrations. Cela se fera ; la libération, ne passez pas outre. Regardez et pardonnez, pardonnez-vous et pardonnez à ceux qui vous ont offensés.

Merci à vous d’avoir pris le temps d’écouter (de recevoir) ce message avec votre âme, avec votre cœur, dans la pureté de l’Être de Lumière que vous êtes.


Source :  http://www.ginettederosiers.com