porte_c_leste

 

L'émerveillement de toute chose est un bonheur sacré, une ode à la guérison. Il définit que rien n'est séparé, que tout est Un, que la forme n'existe pas et qu'il n'y a aucune  limite, ni soumission. Tout est beau et existe en lui, pour lui et le reste de l'univers. La sacré est ce qu'il représente, une infime particule qui vit et qui Est parmi le monde, parmi les mondes.

L'homme a en sa demeure cette partie de lui qui révèle l'émerveillement. Il est parmi les sages de l'humanité, une partie vivante de cette forme. Il y a aussi une évidente montée vibratoire qui permet d'y accéder. Chacun peut à sa mesure formuler ce souhait qui définit l'onde divine de chaque chose. Il est évident qu'elle ne peut définir la puissance individuelle car l'individualité n'est pas. Lorsque la forme n'est pas, tout est un et chacun est tout.

L'émerveillement est une fonction qui relie l'homme à sa partie divine. Lorsque vous vous émerveillez, vous entrez dans le monde divin où la séparation n'est pas. Le voile est ainsi levé et vous ressentez plutôt que voir. Vous palpez l'instant, vous vous connectez à la Source. Tout est beau, tout est défini dans la pureté.

Cette partie du monde invisible, lorsque vous la découvrez, vous relie à votre JE SUIS, à l'Etre qui sommeille en vous et vous le ressentez dans sa puissante douceur intemporelle. L'onde divine se libère ainsi et toute distance s'envole. L'espoir d'Etre est enfin là. Vous le sentez, vous le touchez. Tout est différent et se meut dans une nouvelle constance, celle de l'infinitude. L'onde noie la forme et laisse seulement l'approche nutritionnelle de la paix. Il est des moments qui frôlent l'extase de la pureté. L'instant magique se touche par le ressenti, par la force chaude et douce qui se trouve en votre centre. L'intemporelle fonction de liberté est là. Enfin !

Il faut que vous appreniez à toucher cette différence. Lorsque vous prenez appui sur l'émerveillement, vous êtes proches de la délivrance. Cette délivrance est une métamorphose simple et douce de votre nature humaine pour votre nature divine. Vous vous transformez en voie de l'illumination.

 

Apprenez à écouter l'instant, à l'apprivoiser. Faites le calme autour de vous et connectez-vous au silence qui vous entoure. Vous pouvez le saisir et l'installer en vous. Il suffit pour cela d'aller au-delà de votre mentalisation.

L'état intemporel est un état de calme complet ou rien ne s'atteint, rien ne se limite. Il est pleinement là, présent, constant, sans trace ni contrainte. Lorsque vous le touchez, vous savez. L'onde qui se déploie vous ouvre la porte de la Connaissance . Vous ressentez ce déploiement qui part de votre centre et se fond à votre JE SUIS. Vous libérez alors l'instant et son pouvoir. Ils prennent l'ascendant sur votre être. Vous gagnez en liberté car votre mental ne peut revenir à la première place. L'instant liberté devient votre nouvelle figure et vous le prenez avec amour et sollicitude pour l'apport de douceur qu'il vous donne. Vous êtes vous, libre penseur, libre acteur de votre vie et rien ne vient entraver cette fusion intemporelle.

La nature peut vous aider à trouver cette fonction d'être. Vous pouvez vous connecter à elle et la ressentir, la regarder et vous émerveiller de sa pureté, de sa perfection. Elle vous transmet sa sagesse, sa vibration pure, sa connection avec le Tout. Elle transmet une compréhension parmi la compréhension. Vous savez et ainsi, sans analyser, vous la laissez vous donner son savoir. Ces énergies sont de douces mélodies qu'elle diffuse en sa puissance. Elle est parmi le monde et demeure parmi vous. Tout est lié et relié.

Lorsque vous savez qu'elle peut vous transmettre ce pur bonheur de l'instant, vous faites taire votre mental et vous regardez, vous écoutez le silence qui pénètre en vous et libère son savoir. Vous touchez l'instant dans la grâce divine qui répand sa force et vous donne le pouvoir de la jouissance intemporelle.

Il est des instants de vie puissants. Il est des formes de vie plus nourrissantes que votre alimentation. Ce sont des fonctions libératrices qui déterminent la force de l'univers. Ces instants de vie, lorsque vous les rencontrez, ne peuvent s'oublier. Ils donnent et transmettent la force incommensurable de l'univers. Les mots ne peuvent s'écrire parfois tant votre vocabulaire est limité par la forme. Tout ce qui ne se voit pas est indicible. C'est pourquoi j'essaie avec vos mots de vous décrire le plus justement possible cette jouissance que donne l'émerveillement.

Votre être a besoin de connaître autre chose . Il doit trouver cette légitimité et bénéficier de son apport. La nature humaine est souvent si complexe qu'elle ne peut goûter à cette extase.

Lorsque le coeur s'ouvre et commence à libérer son flot d'amour, vous perdez de l'assurance car cette libération déstabilise votre personne. Vous ne comprenez pas et vivez des moments d'intransigeante soumission. Votre mental s'emballe car il ne veut pas perdre son autorité sur vous. Ainsi se font les désaccords au plus profond de vous mais aussi autour de vous. vous ne pouvez comprendre que cette force de l'amour nettoie puissamment la forme humaine pour s'installer en vos cellules et conduire votre destinée.

Les moments d'incertitude commencent. Il vous est impossible d'avoir une stablité constante. Vous avez l'impression de perdre pied et tout vous entraîne dans une impulsivité forte et autoritaire. Ce bouleversement qui a lieu, est une note favorable que vous devez reconnaître. Vous devez alors laisser aller cette force qui nettoie et vous connecte le plus souvent à l'instant. Cela vous permettra d'aller avec plus de stabilité sur votre chemin. L'aura dégagera la force de ce sacrement. Vous laisserez s'installer l'amour et libérerez peu à peu la multitude nouvelle de pureté qu'il vous transmettra.

C'est pourquoi, afin de faciliter cette jouissance, vous devez connaître l'émerveillement pour apaiser votre mental. Avec l'émerveillement, vous vous connecterez à votre JE SUIS et serez pleinement dans le ressenti du coeur et celui de l'amour. La fusion sera beaucoup plus libératrice et moins douloureuse. Tout est lié et relié, je vous le répète. Le JE SUIS et votre centre coeur sont deux axes de votre personnalité que vous devez découvrir et relier en toute conscience afin que le niveau vibratoire s'élève le plus posément possible.

Il est des situations qui s'implantent beaucoup plus aisément. Mais actuellement, le flux des énergies est si puissant qu'il vous pousse à aller dans l'ouverture grande et belle de la lumière avec un empressement nouveau. Vous ne pouvez plus attendre. Le temps d'hier n'est plus aujourd'hui et il n'existera plus car tout est relié à l'instant de la création et à son pouvoir. La connexion libératrice doit se faire maintenant.

Le JE SUIS doit prendre sa place en vous afin que tout sur votre terre se raccorde à lui et fusionne avec l'univers . L'enjeu planétaire est tel qu'il n'st plus besoin maintenant d'attendre. Il faut que vous preniez la pleine jouissance du JE SUIS pour déterminer avec force la volonté divine.

L'homme ne peut aller plus loin avec la fonction humaine. Il a le libre choix d'opter pour une vie nouvelle. Sa libération interviendra avec le JE SUIS qu'il doit établir. Lorsqu'il prendra la décision de le trouver, tout se présentera afin que tout se fasse avec l'élan du coeur.

Soyez certains que la multiplicité des ondes de l'univers est une ouverture magistrale pour accueillir le JE SUIS. Vous avez une force en votre centre et vous ne le savez  souvent pas. Vous devez la trouver dans toute sa mesure, dans toute sa démesure. L'univers est grandiose et il se trouve en vous. C'est pourquoi, tous ceux qui recherchent ailleurs qu'en eux la libération, ne la trouveront pas. L'onde majestueuse de la liberté se définit en vous et non ailleurs. Tout ce qui est à l'extérieur de vous ne vous mènera pas à la jouissance de l'Etre. Par contre, ce qui est en vous, en votre intériorité, vous donnera la connexion divine.

 

Peu de personnes se raccordent à leur Etre pour mener leur vie d'homme. Peu d'êtres savent qu'ils peuvent aller avec lui sur leur chemin de découverte spirituelle. Pourtant, dans toute la mesure qui vous est offerte, vous pouvez trouver cette constance.

Le JE SUIS est la force de ce monde. Grâce à lui vous pouvez accéder à la Vérité, au monde sans forme et à ce qu'il représente. Ce monde est inscrit en vous depuis toujours. Il est le sacrement tant recherché et il est aussi la fonction libératrice de votre humanité.

L'homme a cherché longtemps sur son chemin un lieu, une situation, une position qui puisse lui apporter la Vérité. Il a erré jusqu'à l'épuisement moral de son être. Il a défailli sous la justesse des relations et s'est laissé emporter par le monde vaste et flou de sa civilisation. Il a pleuré aussi. Pleuré sur son sort, sur la vie, sur une position introuvable dans le monde de l'homme. Et lorsqu'il est tombé bien bas, dans l'abîme de ce qu'il a créé, dans l'illusion de ses sens, il a éteint cette recherche, fatigué, découragé. Il n'a plus cherché alors ce qui l'attirait. Il savait qu'il devait trouver  cet autre monde dans cette marche spirituelle et s'est épuisé, seul, perdu dans sa recherche. Il a tellement cherché qu'il n'a rien trouvé. Il a cherché un monde imaginaire, une situation porteuse, un ouvrage de vérité mais rien n'est venu sur sa route. Il s'est démené, perdu par les  directions qui se proposaient, sans voir, sans entendre, sans faire. Il n'a rien ressenti tant son égarement l'a perdu. A force de recherche, il s'est perdu lui-même sur sa route.

Quand le monde se meut devant vous, vous ne savez que faire, que prendre, que regarder. Vous cherchez avec votre mental, vous analysez, vous définissez. Hélas, vous ne comprenez pas que le monde de l'analyse, de la définition, de la mentalisation, est un monde perdu, un monde qui vous perd, qui vous prend et vous rejette.

Il est temps aujourd'hui de cesser vos recherches et vos errances. Vous devez prendre le temps de vous poser en votre vie, sans penser ni définir, en laissant simplement venir à vous la vie sous toutes ses formes.

Accueillez le soleil, la pluie. Regardez autour de vous. Regardez vraiment, avec les yeux de l'amour, avec toute sa douceur. Ne condamnez pas, ne jugez pas. Laissez passer la vie. Ne vous y accrochez pas. Elle déploie sa raison, sa forme, son onde, sa délivrance.

Ne cherchez plus le pourquoi, la réponse. Laissez passer tout simplement. Vous n'avez besoin pour trouver la vérité, d'aucune question, d'aucune réponse. Regardez et ressentez. La vie est belle, tellement simple et tellement belle. La simplicité vous apportera la paix, la raison du coeur, la liberté de l'être.

Plus vous êtes axés dans la simplicité, moins de raisonnement il y a.La liberté de l'être se ressent, se touche. elle ne se définit pas. Elle est dans sa vérité le Tout de la création. L'onde nouvelle qui  se répandtransmet l'apaisement en toute chose. Tout est si beau, si riche, si complet que rien ne peut le définir. Dans son dessein. Il Est.

Quand l'homme touche la Vérité, il n'a plus besooin d'appui. Il est, confondu à toute chose, l'expression pure et simple  de la création. Il sait que l'atteinte n'est qu'un point, une connexion rare et complète à la fois. Il est dans son monde parmi le monde et l'univers à  la fois. La délivrance de toute souffrance est bien présente car maintenant il sait que tout est lui et qu'il est tout aussi. La puissance définie en son coeur l'idéalise et le situe à sa place. Elle n'est autre que celle de chacun dans un univers de beauté et de douceur.

Voilà la recherche de l'homme définie par mes mots. Elle est complexe, je vous l'assure, trop complexe. Lorsque vous comprendrez que rien ne se recherche et que tout est déjà en vous, alors vous ouvrirez la porte  à votre Etre pour lui permettre de prendre sa place en votre vie. Lorsque vous comprendrez que le ressenti est la conduite à tenir sur votre chemin, vous serez dans l'action de sa situation. Lorsque vous regarderez, entendrez et agirez avec amour et non votre mental dominateur alors vous aurez franchi l'étape pure et simple de la compréhension.

Celui qui cherche ne trouve pas.

Celui qui ressent prend l'assurance de ses pas.

Celui qui accueille ouvre la porte à l'Etre.

Celui qui nourrit sa passion va avec la foi.

 

L'intériorité est un axe privilégié qui définit la Vérité. Sa source est vous et rien d'autre. Le monde sera séparé de vous tant que vous le rechercherez ailleurs. L'univers est en vous depuis toujours. La Source qui coule en vous est riche, si riche, qu'elle peut tout vous donner. Elle est la symphonie de sons, de couleurs, d'intensité d'amour et de beauté que vous ne soupçonnez pas.

Tant que la porte reste fermée au JE SUIS, vous ne pouvez savoir. Savoir qu'il est un état libérateur, un état autre, un état indéfinissable par vos mots. A ce niveau, les mots ne servent à rien car l'indicible est.

Toute forme a besoin de son langage. Au-delà de la forme, les choses sont leur état et vous êtes aussi parmi elle, des états d'être, sans figure ni mot, des états de volupté intense qui transcendent et ouvrent des libérations merveilleusement puissantes, merveilleusement douces. La volupté entre en matière et s'étend, telle une onde d'amour riche en couleur et en infinité. C'est ce que l'on nomme l'infinitude, la puissance extradimensionnelle.

Lorsque l'onde se déploie, la situation est alors un ressenti dans l'état d'Etre. Vous avez et vous savez. Le JE SUIS libérateur est. Chaque chose est inversée dans la plus pure intensité. Vous ne vivez plus, vous Etes. Vous ne pensez plus, vous ressentez, vous aimez tels des êtres qui se définissent hautement dans l'intensité des vibrations qu'ils développent et qu'ils vivent au plus profond de leurs cellules.

La forme est un état vivant dans le mental.

Le sans forme est un état d'amour dans l'état vivant.

La différence résulte dans la conscience et la libération de cet état d'être.

 

Revenons maintenant à cette liberté d'être qui doit se faire en votre intériorité. Elle est une priorité pour trouver la justesse des vibrations et de son ressenti dans votre vie. La forme est, mais ne doit plus être. Tout comme vous êtes sans Etre. Vous vivez sans vivre.

Au-delà de cette limite, vous devez vous libérer et aller dans la jouissance d'un être pour  un Etre. L'état second dans lequel vous vous situez doit se transformer et se développer pour trouver un état d'Etre profond et puissant. Se subordonner est une puissance primitive. Se libérer est un état premier. La force est une limite. La puissance est une libération.

L'axe être/Etre doit se relier. Il ne doit plus y avoir de distance. Tout doit fusionner pour ne faire qu'Un, l'unité royale, le discours de l'état d'Etre, la fusion interdimensionnelle, voilà la priorité, votre priorité. La distance qui se meut entre vous et Vous est fermement arrimée à votre corps. Son choix est établi depuis longtemps. Sa raison est une moralisation forte qui jouit de sa force depuis toujours. L'ego  est le meneur de vos vies et ne prend sa puissance  qu'en vous, qu'en votre vouloir. En le laissant établir votre état vivant, vous vous coupez de toute liberté et de votre état d'Etre.

Le JE SUIS est maintenant à votre portée. Avec mes mots vous pouvez le toucher, vous pouvez acquérir un niveau de conscience autre. Vous n'avez qu'à vouloir. Vous devez aussi couper avec toute cette science humaine qui vous tient par votre ego, qui vous mène sans cesse dans la teneur de propos moralisateurs jouissant de leur priorité. Le choix de découvrir votre liberté d'être est posé maintenant. Il est des raisons plus puissantes que l'ego. La conscience en fait partie. C'est elle qui va mener votre route dans l'intensité de votre Etre avec une volonté fortement ancrée dans le JE SUIS.

Pour cela, et si vous le désirez, nous allons libérer cette puissance qui va vous envahir de sa douceur.

Elle va établir un nettoyage de vos liens et ouvrir la porte de votre JE SUIS. Vous devez être parfaitement en accord avec mes mots. C'est vous seuls qui décidez, qui optez pour ce choix libérateur. Dans ce choix vous décidez bien évidemment de vous libérer de vos chaînes humaines pour ouvrir cette porte. Mais aussi, vous demandez au JE SUIS de prendre enfin sa direction en vous et c'est avec lui que vous irez désormais, sans lutte ni préjugé, sans doute ni peur, sans volonté humaine, mais avec un choix divin et un ressenti vibrationnel.

Ce choix est un choix merveilleux. Il est consenti lorsque vous êtes prêt à lâcher votre conduite humaine et lorsque vous avez pris conscience que tout se situe en vous et non à l'extérieur de vous. L'onde libératoire va se répandre et nettoyer, rendre sa lumière à toute forme sombre et donner la puissance du JE SUIS à votre personne individuelle et rationnelle.

La transformation sera conséquente, je vous l'assure. Elle va ouvrir des vues nouvelles, des fonctions novatrices, la paix sous sa forme la plus pure, la plus simple. Elle peut bouleverser parfois lorsque l'ego résiste. Et il va résister plus ou moins fortement. Le bien, le mal seront réunis pour rendre votre état d'Etre à vous-mêmes mais aussi aux autres et à votre monde. Cette libération sera puissante car désormais l'humanité a besoin de liberté et l'homme doit la lui rendre dans toute sa lumière.

Mes mots sont choisis  pour une présence libératoire en votre être, afin que le meilleur soit maintenant. Ils vont libérer leur puissance, leurs vibrations et leur intensité va procéder à une renaissance de l'Etre en votre centre pour libérer sa force fusionnelle. Votre choix sera de mener cette libération par l'application de mots reliés au JE SUIS JE SUIS.

 

Le JE SUIS JE SUIS est une forme de mot très puissante sur votre terre. Grâce à elle vous acquérerez la puissance verbale qui défait l'illusion et perce sa teneur pour l'inonder de lumière. De ce fait, lorsque la volonté est forte, vous vous axez dans cette puissance et rien ne lui résiste.

 

Nous allons donc procéder à cette connexion. Vous devez, comme précédemment,faire le calme en vous. Vous pouvez pratiquer cet exercice dans le calme de la nature, au soleil. Cela vous aidera ca la nature est déjà établie dans le JE SUIS. Votre état mental doit entrer lui aussi dans le calme. Connectez-vous à l'instant présent. Regardez les arbres, les feuilles, l'herbe, l'eau qui coule, le ciel, les nuages...Tout ce qui est autour de vous est une source de connexion avec le JE SUIS.

Prenez ensuite une respiration profonde. Laissez pénétrer l'air que vous respirez profondément, calmement, en sachant qu'il est lui aussi relié au JE SUIS.

Visualisez la lumière entrer en vous jusqu'à vos poumons, lentement et toujours profondément. Elle nettoie l'ombre, la  négativité, toute votre limite humaine. Après vos poumons, elle se répand peu à peu dans tous vos organes. Elle libère la noirceur qu'ils ont accumulée. C'est un bon nettoyage qu'elle effectue là.

A chaque inspiration, la lumière entre. A chaque expiration, la noirceur sort de votre corps.

Après vos poumons, vos organes, la lumière gagne tout votre corps. Elle avance peu à peu, libérant chaque membre, la peau, les muscles, les os, le sang.. tout s'éclaire en vous. Tout devient lumière jusqu'au plus profond de vos cellules. Respirez profondément, lentement.

Visualisez la lumière se répandre en vous. Puis, expirez la noirceur et regardez-la partir à la terre. Prenez le temps qu'il faudra et poursuivez jusqu'à ce que votre être soit parfaitement lumière, jusqu'à ce que plus une trace d'ombre ne soit en vous.

Ensuite, vous poursuivrez avec vos corps éthérique, émotionnel, mental, karmique. Vous inspirerez la lumière mais cette fois,elle pénètrera vos corps en commençant par le corps éthérique. La lumière s'étend peu à peu jusqu'au corps karmique. Là encore, prenez le temps nécessaire à cette libération de la lumière.

 

Une fois la tâche établie, prononcez les mots suivants :

- J'appelle le JE SUIS en mon corps, en mes corps,

- JE SUIS JE SUIS

- JE SUIS libéré(e),

- JE SUIS liberté.

 

Visualisez ces mots sortir de votre bouche et regardez-les partir jusqu'à la Source. Ils la pénètrent et la Source vous renvoie votre libération. Vous ressentez sa puissance vous atteindre.

Pratiquez trois fois cet exercice et laissez la lumière prendre sa place en vous. Goûtez sa douceur, accueillez-là en lui disant que vous l'aimez.

Restez ainsi, ne bougez pas, goûtez, ressentez cet apport. Ce sont des instants privilégiés que vous vivez, des instants de paix libératrice, de connexion avec votre âme.

 

 

Puis lorsque vous vous sentirez prêts à poursuivre, demandez à votre âme de libérer son flux en votre corps, en vos corps et accueillez ce qu'elle va vous donner.

- Je demande à mon âme sa fusion.

- J'appelle la fusion de mon âme en mon corps, en mes corps.

- Que la lumière de mon âme soit en moi, aujourd'hui et pour l'éternité.

Répétez trois fois ces phrases.

 

Visualisez la lumière de votre âme se répandre en vous. Elle est bleue, si belle, si lumineuse. Peu à peu elle prend sa place, gagne vos cellules et va au-delà, dans vos corps éthérique, émotionnel, mental, karmique. Une infinie douceurs'installe en vous maintenant.

Puis encore, répétez trois fois les phrases suivantes :

- JE SUIS JE SUIS

- JE SUIS libéré(e),

- JE SUIS liberté.

 

- JE SUIS JE SUIS

- JE SUIS mon âme,

- JE SUIS mon Etre.

 

- JE SUIS JE SUIS,

- JE SUIS JE SUIS,

- JE SUIS JE SUIS.

Remerciez et restez ainsi, dans cette paix indicible qui Est.

 

Cet exercice est maintenant terminé. Vous avez en vous l'apport de votre âme. Vous avez libéré l'ombre et l'avez remplacé par la lumière. L'onde qui est en vous est belle, toute nouvelle.

Dites-lui que vous l'aimez, parlez-lui, elle vous répondra, elle vous délivrera sa douceur, la douceur d'être qui vous Etes.

Vous voilà enfin revenus à votre monde. Mais cette fois vous êtes libérés et vous ressentez cette douceur d'Etre. Goûtez-la, apprivoisez-la, faites-en votre amie, votre Vous, votre autre partie... Considérez-la avec amour et bonté.

Cette partie de vous est révélée pour le meilleur, sachez-le. Conservez-la longtemps, toujours, pour l'éternité.

Cette libération intérieure doit prendre place en vous. Elle doit s'installer mais auparavant, elle doit trouver la mesure. C'est vous bien évidemment qui allez la lui donner. Vous devez en quelque sorte la faire vôtre, l'accueillir, l'aimer et la laisser prendre sa place.

De vous deux, il ne doit rester qu'un, l'unité, la forme divine de  agesse, de complétude et d'amour. L'onde doit se répandre et vous devez la laisser se répandre. Vous devez apprendre à être deux et ne former qu'un. C'est ce que l'on nomme la fusion. Il s'agit d'un mélange, d'une osmose, d'une libération de votre nature humaine pour une intégration de votre nature divine


Les pensées doivent être pures. Si votre mental revient vous tourmenter, ne vous attardez pas. Constatez, laissez-le oser sa tentative. Vous constaterez qu'il ne peut vous mener, ni s'accrocher à vous, car la lumière ne  le laissera pas s'installer. Vous constaterez un changement évident de votre situation d'être. Il est des vues autres qui vont s'installer en vous.

La lumière et la paix vont gagner en puissance. Votre aura dégagera bientôt cette force.

Lorsque j'ai débuté cet ouvrage, je désirai vous donner toute la constance des mote et toute leur fonction. J'ai voulu vous transmettre cette libération car elle est nécessaire.

Les mots sont puissants, je vous le répète et, grâce à eux, vous pouvez produire le changement pour retrouver votre liberté. Cela ne sera possible qu'avec la force de votre vouloir, votre conscience aussi et le choix d'effectuer toutes ces purifications, toutes ces libérations. Vous parviendrez ainsi au stade de l'Etre, à la connexion suprême. Les étapes ne doivent pas être sautées. Elles doivent être intégrées. Vous devez les faire en toute liberté, avec votre ressenti, posément, en sachant que tout doit se délier avec son temps. Il ne faut pas vous presser. Ressentez le moment opportun, pour poursuivre ces étapes. Votre corps, votre conscience, doivent intégrer tous ces nouveaux schémas et cet ouvrage est destiné à celui qui sait attendre, à celui qui comprend et intègre, à celui qui choisit le changement et non à celui qui subit sans foi ni reconnaissance.

L'amour est tout. Il est le fruit de tout labeur et lorsqu'il est présent, il effectue la largesse des actions et donne l'intégration. Ne fuyez pas, ne fuyez plus. Toute illusion doit se défaire et s'envoler loin de vous. Elle doit disparaître définitivement. Je sais que votre tâche est lourde à effectuer car vous avez du mal à vous situer. Mais croyez-moi, vous trouverez bientôt votre place dans le soleil de votre coeur et dans la pensée de votre âme.

Vous avez en votre possession la grandeur des mots. Alors, prenez-la sans douter. Accueillez-la en votre être. Elle vous délivrera de la lourdeur humaine. Ainsi se déferont les intégrations humaines, se délieront les poursuites mentales, s'installeront la paix, l'amour, la lumière. Donnez-vous ce choix, cette opportunité, cette grâce que l'univers vous tend. Il est temps aujourd'hui de faire face à vous-mêmes.

 

Maha Chohan (le Maître des Chohans qui sont les Seigneurs des Flammes Sacrées)

 

Source : " Enseignement du Rayon Bleu - Etre JE SUIS " par Mirena et Maha Chohan