cr_ation_couleurs

 

La connaissance est une chose. L'action en est une autre. Elles sont pourtant extrêmement liées. L'une va avec l'autre. L'autre ne peut se faire sans l'une. Toutes deux forment le noyau de la réalisation.

Certains ont la connaissance nécessaire pour développer leur individualité propre et ils ne l'emploient pas. D'autres la découvrent et l'appliquent car ils ont au fond de leur être la foi et la volonté pour aller sur ce chemin de la découverte.

C'est ainsi que se creusent les différences, que se forment les différentes évolutions. Chacun a un rythme différent d'évolution et ce n'est pas celui qui a la connaissance qui avance le plus vite. Tout le savoir doit être intégré en chacun. Chaque découverte doit être une application nécessaire qui formera un pas de plus sur la voie spirituelle.

Lorsque les découvertes ne sont pas intégrées, elles ne servent à rien. Il n'est nul  besoin de savoir pour grandir. L'intelligence de l'homme a fortement dénigré la culture en la situant dans le pouvoir. Le pouvoir de l'homme, implanté par le mental, a dépassé celui du coeur et de son application. Là est la différence du chemin de chacun et sa volonté.

Personne n'est différent mais chacun entre dans la force de son mental différemment. Celui qui croit savoir plus que les autres est dans al force de celui-ci. Celui qui se laisse porter sans effusion, est celui qui a intégré l'humilité et qui l'applique en établissant les actes qui s'y rapportent sans avoir besoin de s'ouvrir aux autres pour leur montrer le chemin. Celui-là intègre sa voie en toute connaissance, en toute humilité, sans nul besoin de dire, sans nul besoin de croire qu'il est axé dans la connaissance. Car la connaissance est.

Lorsque vous vous laissez porter, vous savez que vous êtes sur la bonne voie sans avoir besoin d'établir pour le démontrer. Vous êtes avec elle, vous fusionnez  avec ce qu'elle vous apporte, vous vivez et intégrez. Tout se fait et se transmet avec le coeur de la connaissance, sans besoin de situations, sans forcer. Tout s'enchaîne, s'imbrique car vous appliquez ce que vous savez et vivez ce que vous appliquez.

Etre, tout simplement Etre ! Là est le vrai but du chercheur de vérité.

Je vous donne par ces mots, la situation de la transparence. Elle doit être vue avec compréhension. Toute pensée, toute parole, toute action doit être considérée dans sa totalité. Aucun regard sans application ne sera intégré. Il  ne suffit pas de savoir pour être. Il faut aller au-delà du savoir et être humble dans son avancée.

Toute source est une abondance qui vous est donnée.

Toute situation est un cadeau qui vous est offert.

Tout homme qui l'intègre est dans la connaissance.

Les messages et les enseignements que vous recevez doivent être appliqués afin d'être intégrés . Si vous voulez progresser, toutes les situations nécessaires pour cela viendront à vous car vous les attirez pour intégrer ce qui doit être. Chaque individu est doté d'un pouvoir de transformation et il ne tient qu'à lui de saisir l'opportunité et d'appliquer les données qui lui sont transmises.

J'insiste sur l'importance des bases qu'il faut acquérir. Rien ne sert de savoir sans application, sans intégration. Les bases sont la force de tout. Elles permettent d'accueillir la construction nouvelle. Plus elles sont fortes, plus la construction est importante et élevée.

Le verbe est si riche qu'il vous déroule sa consistance de transformation. Il influe sur votre totalité et celle de l'univers. Il est la base de la connaissance, tout comme l'est la pensée. A eux deux, ils forment l'individualité première de transformation. Il ne sert à rien de faire des demandes verbales à l'univers si le reste du temps vous ne prenez pas soin de votre langage. Il ne sert à rien de demander si vos pensées sont axées dans la négativité. Rien ne peut se faire si vous ne vivez pas ce que vous pratiquez et ce que vous demandez. Il en est de même  pour celui qui sait et qui ne l'applique pas.

Comment voulez-vous être en accord avec les énergies si vous n'êtes pas vos pensées, vos paroles, vos actions ?

L'élan que vous donnez est rompu immédiatement car vous ne vivez pas vos demandes. Comment voulez-vous attirer ce que vous demandez si vous n'êtes pas ces demandes ? Le positif attire le positif. Le négatif attire aussi son reflet. Avec la force des énergies présentes, vous ne pourrez plus mentir. Car vous mentez lorsque vous n'êtes pas vos demandes.

La société dans laquelle vous vivez en est le triste exemple. Elle a été crée par l'homme sous la forme actuelle. Elle s'enfonce dans une sombre profondeur car l'homme qui ma conduit n'est pas ce qu'il dit être. Ses paroles ne sont pas le reflet de ses pensées et il ne fait pas ce qu'il dit. Il n'y a aucun accord.

Les énergies ne peuvent apporter la lumière car elles ne tolèrent pas le manque de concordance, le manque d'accord, le manque de transparence et de clarté. Il  en est de même pour l'homme qui n'agit pas  en accord avec ses pensées et ses paroles. Tout doit vibrer sur l'onde de lumière, sur la  polarité et chacun doit vivre ce qu'il veut être. Aller sur le chemin de la spiritualité est vivre ce que vous apprenez. C'est aussi être ce que vous vivez sans masque devant vous.

L'homme est homme et il est aussi pleinement conscient de la vérité qu'il a établie sur terre. Sa vérité,  belle et tutélaire, douce et intransigeante, sombre et lumineuse à la fois, d'une lumière factice qui éblouit mais n'éclaire pas, qui égare plutôt qu'elle ne guide, qui renvoie l'image insensé de la beauté. Voilà votre monde, mes frères, un monde flou, un monde fou. Il est celui que vous avez bâti, ilest celui de la liberté établie, de la grandeur humaine.

Ces mots ne doivent pas  vous heurter. Ils sont simplement le reflet de votre création, de votre illusion. La splendeur factice s'efface, fond à la lumière du soleil et s'évanouit dans la rigueur des énergies. Voilà ce qui se fait, ce qui se fera et qui perdurera avec puissance et intransigeance. Le monde se relèvera et deviendra beau.

Ces mots sont aussi des marques d'irrespect pour certains. Ils heuretent les consciences. Ils bousculent les valeurs établies. Mes mots ne sont pas donnés, sans connaissance. Je sais qu'ils ouvriront des portes, qu'ils libèreront des schémas, qu'ils donneront la lumière en éclairant les chemins. Je vous les donne volontairement, sans jugement, sans dénigrement. Ils sont la place établie que vous avez créée et ils ne doivent pas vous heurter. Ils doivent simplement vous montrer l'emploi de votre vie d'homme et de votre terre . Il est évident que certains n'auront aucun attrait pour eux. Il s'agit là du choix de chacun, la liberté de celui qui vit ce qu'il veut vivre et ce qu'il a décidé d'établir. Ainsi va la vie de l'homme sur terre.

La compréhension, la transparence, sont des vertus qu'il faut  acquérir en conscience lorsque le temps est là et que le moment est venu pour cela. L'homme n'a d'expérience que la sienne. Il n'a de vues qu'en son coeur. Il est celui qui construit sa vie avec toute sa volonté de choix. Le vécu est le sien et il va avec lui sur le sentier de la découverte de l'âme et de sa vérité. Il marche et s'ouvre la voie qu'il décide d'ouvrir.

Mes mots heurtent parfois l'incompréhension de  'homme. Mais ils atteignent en lui souvent l'inconscient. Ils touchent la partie à éveiller et lui donnent ainsi la possibilité de sortir de sa léthargie ou bien celle de se rendormir pour des siècles peut-être.Dans ce cas précis, il faudra recommencer le travail d'ouverture et d'intégration, et le mener au point d'élévation pour une réalisation de l'âme. Tout ce qui ne se fait pas maintenant reviendra pour être vu à nouveau, jusu'à intégration complète et belle. C'est ainsi que vont et viennent les découvertes de l'homme. C'est avec elles que vous vous situez, que vous grandissez. Vous avez toujours le choix de les prendre ou de les laisser.

Aujourd'hui pourtant le monde change et se qualifie dans l'avancement pour un monde meilleur. Chacun peut oeuvrer fermement dans la lumière et se réaliser plus rapidement. Vous avez cette possibilité, cette opportunité, cette chance. L'ère que vous allez vivre sera belle et lumineuse. Mais, faut-il le vouloir, faut-il accepter le changement en soi. L'esprit vous dirige, l'âme vous transmet, le coeur s'accomplit. La Trinité sur terre est en train de se réaliser. Elle est la possibilité universelle, irrationnelle de la création. Cette transformation est une mesure divine qui s'offre maintenant aux hommes. Dans  a valeur de ce qu'elle représente, il faut voir la montée de la lumière, la pureté, l'incandescence de la liberté humaine qui n'est autre que celle de votre être. Vous  aurez le choix d'être cette liberté, de la vivre, de l'utiliser . Ce choix, c'est à vous de le prendre, de le choisir pour une vie nouvelle.

Mes mots sont ceux de l'au-delà mais il faut les prendre bien au-delà  de ce qu'ils sont. Ils sont là force de ce monde, la base de votre élévation et vous devez vous situer maintenant dans votre vie avec cette connaissance que je vous transmets, que je vous donne.

Il est temps de savoir que vous pouvez que vous devez créer votre vie dans la beauté, dans l'abondance, dans l'amour. Les mots vous y mèneront. La pensée achèvera  cette perception. Les actes seront lumière.

La fusion spirituelle a lieu lorsque le coeur est dégagé e toute eprception abusive et négative. Elle donne le plein pouvoir à l'échange. L'âme rend à l'homme ce qu'il puise. L'homme écoute et sait quel choix, quelle direction il  doit prendre. Le voeu de chacun est d'être un tout spirituel, un tout déterminant qui illumine l'aura et rend une part d'amour, celle qu'il veut bien prendre. L'ordre moral n'est pas. Il n'y a qu'échange vibratoire, l'échange de la lumière et aussi celui de l'amour. L'apogée en chacun est, lorsque le ciel est dégagé et lorsqu'il laisse le soleil inonder chaque être. La beauté est alors une assise pleinement complète et pleinement réelle.

L'homme a sa demande en lui. Il la voit ou ne la voit pas. Il l'entend  ou ne l'entend pas. Le voile qui le sépare d'elle est celui de  la volontéunanime de son mental qui résiste à tout ce fondement spirituel. Lorsque les instants de vie le bouleversent, il prend alors le temps et le vouloir de voir et d'entendre. Les mots prennent un sens nouveau et pénètrent ses sens pour le sens réel de qui ils sont.

La magie opère et rend à l'homme l'instant où tout se fait, tout se comprend, tout s'installe, même s'il n'en a pas encore réellement conscience. Paix et beauté se forment  à l'unisson et entament leur processus d'idéalisation dans la volonté de l'âme.C'est alors que les mots prennent un sens niuveau et libèrent une nouvelle compréhension qui formera peu à peu, un avancement dans l'ordre majestueux de la spiritualité.

Lorsque l'ouverture se fait résonnent la conscience, la compréhension et l(application. Chacun prend à sa mesure l'instant nouveau et découvre la splendeur qu'il peut lui apporter. Car splendeur il y a lorsque vous entamez ce processus d'identification. Tout est comme il doit être, tout s'unit à votre volonté, tout se découvre en son temps comme le fait la lumière. La volonté achève l'entente et vont ainsi les étapes de la compréhension.

Dans sa liberté, chacun effectue un choix. Il est évident qu'il ne peut y avoir un règlement, une imposition de lois. L'homme avance et découvre une position, un choix, une compréhension, une intégration.

Tout se joue avec lui et sa volonté. Rien n'est imposé. Il n'y a qu'un jeu d'énergie qui se règle en fonction de la volonté de l'homme. L'homme attire ce qu'il crée et vit ce qu'il choisit de vivre. En conscience ou sans conscience, il effectue ses choix, ses créations, et il les vit  selon sa volonté. Tel est le monde des énergies et de sa création.

Les fruits de la créativité sont ceux de la pensée, de la parole, de l'action. Tout est lié et se relie à la Source. Les énergies effectuent pleinement un travail majeur et totalement neutre. Le seul à avoir tout pouvoir c'est vous. Vous pensez, vous parlez, vous agissez.Donc, vous créez. Vous établissez votre vie dans la certitude ou bien dans l'incertitude. Vous apprenez pas à pas, et intégrez par le jeu des énergies. Vous avez tout pouvoir.

C'est un rôle important que le vôtre.

Vous n'avez qu'à demander et vous aurez. N'est-ce pas tentant ? Qu'en pensez-vous ? N'avez-vous pas envie de récolter les fruits tendres  et juteux, beaux et sainsde la créativité ? Savez-vous qu'ils sont les meilleurs ? J'espère que vous comprenez ce que je veux dire. Mais voulez-vous vraiment l'appliquer ? Voulez-vous réellement créer en conscience votre vie dans la lumière ?

Ce que je vous donne est un beau cadeau, une ouverture réellement belle. Je vous tends cette opportunité. Prenez-la, elle est pour vous. Ceux qui ne voudont pas appliquer cette transparence des actions ne doivent pas poursuivre leur lecture. Ils doivent arrêter là et refermer le livre.

Il ne sert à rien de pouvoir si le vouloir n'est pas fermement établi. Les fruits sont pour tous mais ils ne sont pas forcément les mêmes. Regardez l'image. Elle est claire, limpide. Lorsque vous achetez des fruits, lesquels choisissez-vous ? Ceux quisont beaux ou bien ceux qui ne  le sont pas , Pour vouset votre création de vie, vous avez le même choix à établir. Celui de la création consciente ou inconsciente de votre chemin. Il s'agit là de la même chose.

L'esprit rend à sa mesure une création consciente ou inconsciente. Il identifie et rend son vouloir. L'homme le prend, l'utilise, l'écoute et établit en fonction de ce qu'il dit. Il  s'agit là de l'esprit moralisateur qui utilise bien souvent son pouvoir sur vous. Il définit vos positions dans le doute et la peur. Il prend des allures dirigistes si vous le laissez faire. Il est celui qui régit votre pensée. il vous montre votre voie dans la négativité. Il installe ses pleins pouvoirs dans votre vie et vous dit qu'il est vous. Ce penseur-là est celui que la volonté humaine a installé au premier rang de la société. Vous en avez fait votre allié mais il est en réalité votre ennemi.

La pensée profonde, quant à elle, relativise toute négativité et offre à l'homme la paix. elle utilise la conscience, définit la vérité et apporte l'amour.

Avec elle, les mots sont doux, lumineux, vertueux. Ils donnent la mesure divine et ne montrent pas la voie obscure. Ils ne limitent pas et donnent l'ouverture large et belle de la conscience. Chacun est à sa place avec elle et ainsi se crée un parcours dans la lumière. Les mots sont donnés avec conscience et beauté car l'homme sait alors que ce qu'il dit, il le donne, il le vit pleinement et réellement. Il sait qu'avec eux, il crée sa vie dans la lumière et chacun de ses mots, tout comme la pensée et l'action conduisent ses pas dans la lumière. Là est réellement l'action du chercheur de vérité et la vérité vient à lui. C'est ainsi que vont les hommes de l'esprit.

L'homme subit sa création bien trop souvent. Il est temps pour lui de la découvrirsous une autre formeet d'appliquer le geste de lumière qui le libérera de la négativité et l'assiéra dans la position confortable et lumineuse de sa vie, sur des bases stables et certaines. Voilà pour vous le choix qu'il vous reste à établir, celui de l'homme né ou bien celui de l'homme conscient qui cueille les fruits beaux et lumineux sur l'arbre de vie.

Afin de parfaire votre vouloir, répétez à voix haute, si vous le voulez bien, les phrases suivantes. Elles emploient le JE SUIS et vous transmettront une forme d'application consciente de mes mots. La volonté, vous disais-je, vous appartient mais ces phrases vous aideront à aller dans votre choix.

JE SUIS liberté et je choisis la lumière.

JE SUIS beauté et je cueille les fruits de ma création.

JE SUIS lumière et j'emploie les mots en toute conscience.

 

Maha Chohan

 

Source : " Enseignement du Rayon Bleu - Etre JE SUIS " par Mirena et Maha Chohan