bont_

 

Pensées quotidiennes

 

Chaque jour nous rencontrons différentes personnes et nous ne pouvons pas nous empêcher de ressentir spontanément pour elles de la sympathie  ou de l'anthipatie. Car la sympathie et l'antipathie sont des sentiments naturels que même les sages connaissent. Toutefois la différence entre le sage et l'homme ordinaire, c'est que le sage domine ses antipathies car il sait que ni les unes ni les autres ne représentent de bons critères. Ce sont souvent des sentiments instinctifs et purement personnels qui ont pour origine des expériences vécues dans d'autres existences. Ils ne renseignent pas avec impartialité sur la valeur d'une personne, ses qualités ou ses défauts. Beaucoup s'imaginent que c'est leur intuition qui leur dicte ces réactions. Eh bien, non, pas du tout. C'est pourquoi il faut s'habituer non seulement à manifester de la compréhension, de la bonté envers les êtres qui nous sont antipathiques, mais aussi à accepter de reconnaître les erreurs et les lacunes de ceux qui nous sont sympathiques.

Source : "Pensées quotidiennes" d'Omraam Mikhaël Aïvanhov