pratiquer

 

Méditation 47

(6 mai, 7 août, 8 novembre, 9 février)

 

Not to learn but to realise.

Not to acquire but to expand.

Not to possess but to permeate.

Not to secure but to sacrifice.

 

(Non pour apprendre mais pour réaliser.

Non pour l’acquisition mais pour l’expansion.

Non pour posséder mais pour imprégner.

Non pour se sécuriser mais pour se sacrifier.

 

Commentaire

Réaliser est différent d’apprendre. Lorsque ce qui est appris est pratiqué pendant de longues années, cela s’installe en réalisation. La connaissance demeure avec cette personne pour toujours. Les personnes peuvent apprendre ; la plupart d’entre elles ne pratiquent pas. Dès lors, aucune réalisation n’advient. La connaissance ne s’installe pas en tant que sagesse ; une telle connaissance est inutile.

Les personnes acquièrent une connaissance livresque mais ce type de connaissance livresque n’engendre aucune expansion de conscience.

Elle fait seulement enfler la tête et rend le lecteur obstiné et arrogant.

Seule la sagesse imprègne. La sagesse est la connaissance en action. La connaissance opérative imprègne comme la sagesse. De nombreux étudiants croient en l’acquisition de plus en plus de connaissances mais ils ne se développent pas. L’étudiant devrait être vigilant à pratiquer les instructions opérationnelles de la connaissance. C’est le seul moyen pour grandir réellement.

Posséder la connaissance cause une indigestion. Lorsque la connaissance est pratiquée, il en résulte l’imprégnation de la sagesse, dela lumière et de la présence. Pour cette raison, les Védas disent que le but de l’apprentissage est la pratique et que le but de la pratique est l’imprégnation de la sagesse. Une telle pratique de la sagesse permet au mental subconscient de conduire des actes de service et de sacrifice.

Progressivement, de tels services et sacrifices deviennent normaux et naturels pour l’aspirant et le transforment en un disciple.

Cette méditation met l’accent sur le fait de combler l’espace entre la connaissance et l’action.

Source : "Méditations occultes" de K.P. Kumar