Ouroboros_exemples

Ouroboros, la Roue du Temps

 

 

Méditation 65

(24 mai, 20 juillet, 26 novembre, 22 janvier)

 

Wheel of time rotates. Serpent of time unwinds.

Wheel is cut in the East. Wheel cut is serpent.

Wheel cut has head and tail. Serpent has head and tail.

Time lived as head and tail. Time before life is wheel.

The wheel rotates. The serpent creeps on.

 

(La roue du temps tourne. Le serpent du temps se déroule.

La roue est coupée à l’Est. La roue coupée est le serpent.

La roue coupée a une tête et une queue.

Le serpent a une tête et une queue.

Le temps vécu comme tête et queue.

Le temps avant la vie est roue.

Le roue tourne. Le serpent grimpe dessus.)


 

Commentaire

Dans une méditation précédente, il est dit que le temps est rotation.

Le globe est en rotation. Symboliquement, la rotation est représentée par un cercle. Tandis que le globe tourne sur lui-même, on fait l’expérience du lever et du coucher du soleil. Du lever du soleil au lever du soleil, on compte une rotation du globe. Le lever du soleil advient à l’est.

C’est pourquoi l’on compte du lever du soleil jusqu’au lever du soleil suivant, comme une journée (une rotation). Dans un cercle, chaque point est le début aussi bien que sa fin. Commençant depuis un point, le cercle avance et se conclut au même point. Il est dit que le cercle du temps est un serpent, dont la tête et la queue émergent du même point.

Esotériquement, il est dit que ‘ la queue du serpent est noire pour elle-même.’

Ce qui signifie que, dans un cycle de temps, le début contient la fin et chaque fin donne naissance à un début. De la tête à la queue et de la queue à la tête, le serpent se déplace comme une roue. C’est un mouvement circulaire.

La roue est coupée à l’est pour reconnaître la rotation. Mais chaque fois, la coupe à l’est est dans l’anneau supérieur du cercle, parce que le globe est en rotation, créant un mouvement apparent du Soleil vers le haut (au nord) pendant six mois (du 22 décembre au 21 juin) et un mouvement apparent du Soleil vers le bas pendant les six autres mois.

Quand le mouvement apparent du Soleil est à partir du sud vers le nord, le serpent se déroule. Quand il se meut du nord au sud, il s’enroule. Ainsi, le serpent glisse du haut vers le bas et du bas vers le haut en un an.

Tandis que cette roue du temps est en rotation vers le haut et vers le bas, les saisons ont lieu : comme l’été, l’hiver, la saison des pluies, etc. Elle contribue à générer la vie. Le développement de la vie et sa détérioration ont lieu par le mouvement circulaire du temps, avec ses mouvements ascendants et descendants qui engendrent le déroulement et l’enroulement.

La vie n’existe pas avant le temps. Le temps n’existe pas avant la vie. Ils émergent en même temps . Quand ils émergent, la roue est coupée en une durée qui est mesurée. Avant le temps et la vie, c’est l’existence dans laquelle la conscience demeure dans un état statique.

Lorsqu’il y a l’étincelle de conscience, elle se déploie dans une pulsation de vie et apporte une durée de temps. Le déploiement de la roue est dû à cette étincelle. L’étincelle est une impulsion de l’intérieur.

Réfléchissez sur ce qui est dit ci-dessus et relisez la méditation, pour en acquérir la compréhension. Pour récapituler, la rotation du temps est comme une roue. Elle est appelée le serpent du temps. La roue du temps se déroule et s’enroule, suivant la course du Soleil vers le nord et vers le sud. Bien que la roue n’ait ni tête ni queue, pour compter les rotations, elle est coupée à l’est, signifiant que l’on compte d’un lever du soleil au lever du soleil suivant. La roue coupée crée le début et la fin, mentionnés comme la tête et la queue.

Source : "Méditation occultes " de K. P. Kumar