Shiva__homme_femme

Méditation 69

(28 mai, 16 juillet, 30 novembre, 18 janvier)


 

Man ascends from woman. Woman descends from man.

The ascent and descent of man is Ardha Nari.

 

(L’homme s’élève de la femme)

La femme descend de l’homme.

L’ascension et la descente de l’homme est Ardha Nari.)


 

Commentaire

Cette méditation est la continuité de la précédente. ‘L’homme’ est le terme anglais pour Nara.La femme’ est le terme anglais pour Nari.

L’homme et la femme ne devraient pas être compris sous leurs formes physiques. Dans les Ecritures, ceux qui évoluent sont décrits comme hommes ; ceux qui involuent sont décrits comme femmes. C’est parce que par homme on signifie Esprit ; par femme on signifie la Matière.

Dans l’homme, il y a la femme et dans la femme, il y a l’homme.

Cela signifie qu’il y a la matière dans l’Esprit et l’Esprit dans la matière.

Quand nous considérons un être (qu’il soit homme ou femme sur le plan physique), les deux existent en Lui. Quand la conscience est subjective, elle s’élève vers le haut. Quand la conscience est objective, elle se déplace horizontalement. Le mouvement horizontal est le serpent, ou Nari, ou femme. En d’autres mots, quand la conscience d’une personne se déplace dans le monde, c’est une femme. Quand la conscience d’une personne se déplace verticalement dans le monde subjectif et subtil, c’est un homme. Quand il s’élève, il est homme. Quand il descend, il est femme. Quand il donne, il est homme. Quand il reçoit, il est femme. Ces deux activités existent dans une personne. Même les Maîtres reçoivent des cercles supérieurs. Chaque personne est positive et négative; distributive et réceptive; masculine et féminine; homme et femme; Nara et Nari ; moitié homme et moitié femme. Ainsi, l’ascension et la descente font de l’homme Ardha Nari, Adonaïs, mâle-femelle. La différence est en degrés.

Quand l’ascension et la descente sont égales, la personne est Ardha Nari. C’est l’état du Yogi de la synthèse. Le Seigneur Shiva est symbolisé comme Ardha Nari. Son côté gauche est dépeint sous une forme féminine et son côté droit est dépeint sous une forme masculine. Adonaïs est également dépeint comme cela. Toutes les théologies considèrent Dieu comme mâle-femelle.

Source : "Méditations occultes " de K. P. Kumar