Le sungazing ou l'art d'accueillir l'énergie solaire en soi

 

sungazing2

 

Le Sungazing ou "regard sur le Soleil" c'est l'Art d'accueillir l'Energie solaire en soi pour l'utiliser comme source d'énergie pour son corps physique et son psychisme.

 

Protocole

Nul ne peut, aujourd'hui, à l'heure présente où l'humanité consomme déjà plus de nourriture qu'elle ne produit, être absolument certain de toujours obtenir, pour toute la durée de sa vie envisageable, de la nourriture solide en quantité suffisante pour son corps.
Cet article contient différentes informations sur un processus proposé par Hira Ratan Manek qui consiste à développer en soi la capacité de transmuter l'énergie solaire en énergie utilisable par notre propre corps.

Avant de commencer, il est évident que ce qui va être décrit ci-dessous doit être pratiqué strictement dans les horaires de sécurité, c'est-à-dire durant maximum une heure à partir du lever du soleil ou bien au plus tôt une heure avant le coucher de celui-ci (lorsque le niveau d'UV est proche de 0). En outre, comme vous allez le découvrir, c'est un processus progressif et il est très important de ne pas brûler les étapes et de bien prendre son temps pour que les yeux s'habituent à l'exposition solaire, comme indiqué ci-dessous. Si ces indications ne sont pas respectées, vous risquez d'endommager vos yeux de façon irréversible. Je décline toute responsabilité en cas de non-respect de ces consignes. Bien entendu, si tout ce qui est décrit ci-dessous est rigoureusement suivi, vous obtiendrez de cette pratique de nombreux bienfaits, y compris pour vos yeux ! 

sungazing1

 

Les instructions sont très simples :

Cela consiste tout d'abord à rester pieds nus sur la terre ferme (ou le sable) pendant l'heure qui précède le coucher du soleil ou dans l’heure qui suit le lever du soleil. Dans cette position, observer simplement directement le soleil avec un regard détendu.

Le sable est la meilleure des textures pour la pratique du sungazing, car comme la terre, mais d’une façon plus accentuée, il peut restituer l’énergie solaire absorbée en son sein au cours de la journée et a aussi une action de protection sur les yeux. Éviter d'être pieds nus sur la pelouse (juste pendant le sungazing), car celle-ci absorbe l’énergie solaire et refroidit les pieds. Éviter aussi les cailloux et les sols non naturels. Penser à ôter vos lunettes durant la pratique.

Important : commencer doucement par 10 secondes d'observation le 1er jour et augmenter chaque jour de 10 secondes supplémentaires. Continuer jusqu'à atteindre 44 minutes d'observation (environ 9 mois si le soleil brille tous les jours). 9 mois pour mettre au monde un enfant, 9 mois pour commencer une nouvelle vie !

Cliquez ici pour connaître l'horaire du lever et du coucher du soleil pour Paris

http://www.ephemeride.com/calendrier/solaire/19/

 


Les instructions sont fermes, mais pas rigides, ainsi :

Si vous oubliez un jour ou si le temps ne le permet pas, pas de problème, continuez le jour suivant à partir du temps où vous vous étiez arrêtés (par exemple, si vous en étiez à 15 min et 20 secs et qu'il pleut le lendemain, vous reprenez le surlendemain après la pluie à 15 min 20 secs)

Si vous ne pouvez pas pratiquer à cause des conditions météorologiques pendant presque une semaine, reculez votre temps de pratique sungazing de 10 secs lorsque vous reprenez la semaine suivante.

Si vous ne pouvez pas pendant plusieurs mois (en hiver), lorsque vous reprendrez la pratique, revenez à 1 min d’observation, mais augmenté chaque jour non pas de 10 secs, mais de 1 minute par jour jusqu'à retrouver le temps ou vous vous étiez arrêtés auparavant.


Une fois atteintes les 44 minutes (prenez tout le temps qu'il faut), on arrive à la 2e étape du processus :

Elle consiste à arrêter l'observation solaire et à marcher pieds nus sur la terre nue chaque jour pendant 45 min sans condition particulière si ce n'est qu'il est préférable que la terre soit chauffée par le soleil et que les rayons du soleil éclairent votre corps, en particulier le sommet de la tête. Continuez ainsi chaque jour pendant 1 an.

Il est possible que vos pieds souffrent un peu à cause de la marche sur le sol nu, mais comme dit HRM : « si l'esprit accepte, le corps accepte et si le corps accepte, l'esprit l'accepte aussi ». De toute façon, la voûte plantaire se renforce assez rapidement et la douleur disparaît (j'ai pu le constater ainsi qu'un développement de peau renforcée sous le pied !).

Si vous avez aimé regarder le soleil et que vous ne souhaitez pas arrêter l'observation solaire (et aussi si vous voulez accélérer vos progrès dans une certaine mesure), vous pouvez descendre progressivement à partir des 44 minutes jusqu'à 15 min par jour. Chaque jour vous diminuez le temps d'observation de 1 minute jusqu'à arriver à 15 minutes. A ce niveau, vous pouvez continuer ainsi toute votre vie. En effet, rester à 44 minutes ou faire plus peut être dangereux d'après les textes anciens ou bien avoir des effets contraires. En outre, une fois que la glande pinéale est rechargée, il n'est pas forcément nécessaire de continuer le processus d'observation. Toutefois, vous pouvez revenir progressivement à 15 min d'observation solaire par jour si vous en avez envie, en plus donc de la marche, et le faire toute votre vie. De toute façon, vous conviendrez par vous-même du bien-être que cette pratique apporte et vous aurez probablement envie de continuer.

Détail


HRM a expérimenté sur son propre corps pendant trois années et a conçu cette méthode basée sur l'expérience avec des épreuves et des erreurs. Ceci peut être accompli par n'importe qui, dans n'importe quelle partie du monde, à tout moment de l'année. HRM n'est pas une figure unique et n'importe qui peut faire cela. Maintenant, des milliers de gens emploient cette méthode et obtiennent des résultats. Au Brésil, en Australie, en Allemagne, de nombreuses personnes subsistent de la lumière. C'est la renaissance d'une science qui a été pratiquée il y a longtemps. A l'origine c'était une pratique spirituelle dans les temps antiques et à présent cela devient une pratique scientifique, qui peut être suivie par n'importe qui, comme décrit ci-dessous. Jour après jour, cette pratique devient populaire et est appelée aujourd'hui « Le phénomène HRM ». Cette pratique évolue aussi par l 'expérience de chacun, ainsi, de nouvelles informations voient parfois le jour et apportent un complément dans la pratique.


Le sungazing demande une période de votre vie de 9 mois dans le plus court des cas, c'est-à-dire si le soleil est présent chaque jour (en ce qui concerne l'observation solaire).

Vous pouvez partager la pratique en trois phases:

De
0 à 3 mois, ensuite de 3 à 6 mois et de 6 à 9 mois.

En France, de par notre climat, arriver jusqu'à 44 minutes prendra plus longtemps : pour moi cela a pris 1 an et demi (du 12/01/2005, avec un été très ensoleillé, au 15/07/2006). Mais je vous assure que le temps passé à cette pratique est un bonheur. Ce n'est pas du tout une corvée à effectuer chaque jour, tant les bienfaits apparaissent rapidement.

N'OUBLIEZ PAS QUE RIEN N'EST PERDU DU TEMPS QUE VOUS AVEZ DEJA ACCOMPLI

 

0 - 3 mois



A chaque fois, juste avant d'aller observer le soleil, il est d'abord conseillé de boire beaucoup d'eau. Faites de même après la pratique. Le premier jour, pendant les heures sûres (lever ou coucher du soleil), commencez par un maximum de 10 secondes. Le deuxième jour 20 secondes d'observation solaire au lever ou au coucher du soleil (jamais les deux !) puis ajoutez dix secondes chaque jour de réussite. Ainsi, après 10 jours continus d'observation fixe et détendue du soleil, vous avez atteint 100 secondes c.-à-d. 1 minute et 40 secondes. Restez sur la terre nue avec les pieds nus. Les yeux peuvent cligner au début (n'hésitez pas à le faire si vos yeux piquent ou si vous avez du mal à les maintenir face à l'éclat du soleil). Le calme ou la rigidité des yeux n'est pas exigé au commencement, mais des yeux ouverts le plus longtemps possible apportent des effets plus rapides.

Dites-vous que les rayons du soleil ou les lumières qui entrent dans vos yeux ont d'immenses avantages et ne vous nuiront pas. Ceci vous donnera plus tôt, plus vite, de meilleurs résultats. Même sans intention particulière cependant, vous obtiendrez également les résultats à condition que vous suiviez la pratique, mais cela prendra plus longtemps. D'autre part, vous n'avez besoin de ne limiter aucune de vos routines quotidiennes. Il n'y a aucune restriction. Vous pouvez apprécier votre nourriture tout en appliquant cette pratique. Votre santé s'améliorera et la faim diminuera progressivement par la suite d'elle-même. Vous pouvez regarder fixement au même endroit et en même temps quotidiennement..

Si vous priez, vous pouvez avoir n'importe quelle prière de votre choix. Aucune particularité n'est suggérée et ce n'est pas une condition. Comme précaution, faites examiner vos yeux par un docteur. Cela doit rester surveillé d'un point de vue scientifique (j'ai fait 2 contrôles chez 2 ophtalmologues et le diagnostic est sans problème)

Si vos yeux piquent ou bien si vos joues sont un peu trop chaudes, cessez de regarder. Employez le bon sens tout simplement !

Quand vous atteignez trois mois, vous aurez regardé fixement le soleil 15 minutes. Si vous pouvez regarder la TV pendant 3 heures, vous pouvez sûrement regarder le soleil aussi ;-). Que se produit-il lorsque vous arrivez à 15 minutes ? L'énergie du soleil ou les rayons passant par l'oeil humain chargent la région de l'hypothalamus qui est la voie derrière la rétine menant au cerveau humain. Pendant que le cerveau reçoit l'alimentation en énergie par cette voie, il est activé comme " un minuteur ". Un "logiciel" inhérent au cerveau amorcera son fonctionnement et nous commencerons à réaliser les changements puisque nous n'aurons dès lors plus de tension mentale ou d'inquiétude.

En outre, nous aurons l'art de faire face de plus en plus aux problèmes de la vie en développant un mental positif. Le courage se développe et les défectuosités de l'esprit disparaissent progressivement. C'est la première phase de la méthode et cela intervient aux alentours de 3 mois de pratique.

Les humains ont de bonnes et mauvaises qualités, qui sont 2 côtés de la même pièce de monnaie. En l'absence de la lumière du soleil, nous développons de mauvaises qualités. Quand la lumière du soleil entre dans le cerveau, les bonnes qualités se développent en remplaçant les mauvaises. Par la suite, même l'ignorance spirituelle partira.
Parfois, vous devenez confus dans ce que vous entendez et lisez. Vous obtenez une information contradictoire telle que le vin rouge est bon pour vous / l'alcool est mauvais pour vous. Vous êtes dérouté avec les problèmes de la vie et détesté les prises de décisions. Toutefois, après 3 mois d'observation fixe du soleil, vous développez un sentiment de confiance et connaissez intuitivement les réponses pour vous-même. Il y a un équilibre dans l'esprit qui se crée, et vous êtes en mesure de juger des réponses adaptées en fonction de votre personne : les réponses correctes pour vous.
Vous développez les puissances qui sont déjà en latence en vous. Les mauvaises qualités disparaissent : irritabilité, avarice, jalousie... Vous devenez une créature aimable. Vous deviendrez une personne compatissante. C'est une grande contribution à la paix du monde. Une approche positive crée des solutions aux problèmes et à la perte dans la société. Une approche positive crée des solutions aux problèmes et à la perte dans la société. Le respect de la Nature (et des êtres vivants) sera devenu naturel chez vous ! En 3 mois et demi, tout change, car vous entrez alors en vraie relation avec ce qui vous entoure ! En 3 mois et demi, si le soleil à été très présent, tout change...

En outre, la dépression mentale partira. Les psychiatres observent que la tristesse est provoquée par manque de lumière du soleil, aujourd'hui on entend souvent parler de l'influence de la lumière sur le moral. Avec la pratique du sungazing, vous n'aurez plus de dépression dans votre vie. Vous réaliserez un équilibre parfait de l'esprit. La crainte de la mort partira. Votre état d'esprit sera tel que vous ferez bon accueil à la mort. Ce qui doit se produire, vous serez en mesure de le laisser se produire. Il n'y aura aucune inquiétude. La plupart d'entre nous, à notre manière, nous avons une certaine sorte de trouble mental: la domination de l'intellect; c'est le plus grand problème de l'humain, et cela peut être guéri par l'utilisation appropriée de la lumière du soleil.

 

3 - 6 mois 

sante[1]

 

Par la suite, les maladies physiques commenceront à se soigner.

70 à 80 % de l'énergie synthétisée par la nourriture est utilisée par le cerveau en tant que combustible pour les tensions et l'inquiétude. Avec une diminution des tensions mentales, le cerveau n'exige pas la même quantité d'énergie qu'auparavant. Grâce à cette diminution des tensions, le besoin d'ingestion de nourriture diminuera également.

cercle-chromatique

cercle chromatique

 

Quand vous atteindrez la durée de 30 minutes à regarder sans interruption le soleil, vous serez lentement libéré de la maladie physique car, à ce moment-là, toutes les couleurs résultantes du soleil auront accédé au cerveau et au corps par les yeux. La couleur blanche est la somme de toutes les couleurs, il suffit d'utiliser un prisme pour s'en rendre compte: celui-ci diffracte la lumière en différentes couleurs comme nous le montre l'image ci-dessous. Vous pouvez aussi utiliser un cercle en papier sur lequel vous disposez en quartiers uniformes les couleurs de l'arc-en-ciel aux crayons de couleur (cercle chromatique). Si vous faites tourner rapidement ce disque (en utilisant la pointe d'un crayon placée au centre par exemple), vous allez constater que les couleurs fusionnent pour laisser apparaître la couleur blanche de façon uniforme. Il se passe la même chose dans notre corps...

prisme

prisme

 

Le cerveau règle l'écoulement des couleurs du prana (de l'énergie) convenablement aux organes respectifs. Tous les organes internes obtiennent l'approvisionnement suffisant dans la couleur d'énergie qui leur correspond. En effet, les organes essentiels dépendent de certaines « couleurs énergétiques ». Les vibrations énergétiques, correspondant à des couleurs, atteignent les organes et redressent toutes les insuffisances. Cela fonctionne comme la thérapie des couleurs (la chromothérapie) ou le Reiki et le Prana curatif. Il y a beaucoup d'informations disponibles sur la thérapie des couleurs et quelques recherches vous en diront plus. C'est un processus qui peut vous libérer des maux physiques après 1 ou 2 semestres (si la météo le permet). Après 3 ou 4 mois, vous pouvez être traité de vos maux physiques en vous aidant en plus de l'autosuggestion.

La photosynthèse, que nous comprenons mal, n'a pas besoin en fait de chlorophylle. Seules les plantes ont besoin de chlorophylle. Le corps humain peut le faire avec un milieu différent. La photosynthèse transforme l'énergie du soleil en formant une énergie utilisable. C'est de cette façon que les cellules photovoltaïques fonctionnent : l'électricité est produite, l'eau est chauffée, les batteries solaires font fonctionner nos appareils...

Les yeux reçoivent le spectre entier de la lumière du soleil, qui est distribuée aux différentes parties du corps par le cerveau. En conséquence, vous êtes progressivement guéri de vos maladies. Pendant que vous continuez de regarder fixement le soleil, votre énergie n'est plus épuisée par des troubles mentaux ou des maux physiques ; ainsi, son niveau de stockage augmente dans votre corps.

 

6 - 9 mois

pituitarygland_pop%20copie2[1]

 

Après 6 mois



Vous commencerez à connaître la forme originale de la nourriture, notre soleil, vous la sentirez entrer en vous. En plus, cela diminuera l'effet des toxines que vous prenez dans votre corps lorsque vous mangez de la nourriture régulièrement.
A partir de 7,5 mois (35 minutes) d'observation fixe, la faim commence à diminuer de façon palpable.
Celle-ci vient en raison des besoins en énergie du corps, c'est une nécessité pour son existence. La nourriture n'est pas forcement une nécessité pour que le corps fonctionne, L'ENERGIE seule l'est. Par convention, vous obtenez indirectement l'énergie du soleil tout en mangeant de la nourriture qui est un sous-produit de l’énergie du soleil. S'il n'y avait aucune lumière du soleil, aucune nourriture ne se développerait.

Par conséquent, vous consommerez de plus en plus la forme "primordiale" de la nourriture, la faim diminue par la suite. Après huit mois, votre faim pourrait avoir presque disparu. Pour un sceptique ou en fonction des individus, de divers facteurs et de la puissance de votre pouvoir de suggestion (ou la foi pour les croyants), cette période peut être de 9 mois (44 minutes), voir plus. Après ce temps, la faim peut disparaître pour toujours pour certains. Tous les mécanismes qui sont associés à la faim comme les besoins d'arômes et les douleurs liées à la faim peuvent également disparaitre parfois. D'ailleurs, l'énergie est à un niveau plus élevé. Il y a une évidence (ayant eu cette expérience) que le cerveau est bien activé avec de l'énergie solaire. Vous sentez de plus en plus concrètement, physiquement, l'énergie qui pénètre votre corps durant les séances d'observation. Vous êtes alors "solarisé".

etresolaire[1]


Après 9 Mois


Après neuf mois ou quand vous atteignez 44 minutes d'observation, vous devriez stopper l'exposition des yeux puisque la science solaire interdit de regarder plus longtemps le soleil pour le soin des yeux (information issue d'anciens écrits). Toutefois, le corps sera déchargé quand vous cesserez la pratique, et il doit donc être rechargé. Pour ce faire, maintenant vous devez commencer à marcher pieds nus sur la terre nue pendant 45 minutes chaque jour pour un total de 6 jours/7 pendant un an. Marchez détendu. Aucun besoin de marcher vite ou d'une autre façon. N'importe quel moment de la journée est correct, toutefois il est préférable de le faire quand la terre est plus chaude et la lumière du soleil tombe sur votre corps.

Pour retourner vers ce temps d'observation moins élevé, vous devez diminuer progressivement de minute en minute à partir de 44 min jusqu'à 15 minutes d'observation solaire, et continuer à pratiquer 15 minutes par jour le restant de votre vie quand vous pouvez. Cela peut être pratiqué en plus de la marche pieds nus sur la terre. La marche pourra cesser, si vous le désirez, au bout d'une année ou bien être pratiquée encore ensuite quand vous le voudrez de temps en temps.

Quand vous vous promenez pieds nus, une glande importante au centre du cerveau appelée la glande pinéale (ou "le troisième œil") est activée. Le gros orteil du pied représente cette glande. Il y a 25 ans, on la considérait comme une glande inutile. Maintenant, c'est devenu une glande importante pour l'étude et jusqu'ici environ 18.000 articles ont été édités à son sujet. On l'a toujours connue comme « le siège de l'âme ». La glande pinéale est liée aux nerfs optiques. Les quatre orteils restants représentent les glandes pituitaires, l'hypothalamus, le thalamus et les amygdales. Les amygdales, depuis quelques années, ont gagné en importance dans la recherche médicale. Ce sont des "noyaux du soleil" ou de l'énergie cosmique et elles jouent un rôle important dans la photosynthèse par l'intermédiaire de la lumière du soleil accédant au cerveau par l'œil. Quand vous marchez pieds nus en promenade, votre poids corporel stimule ces 5 glandes par vos orteils. Cela est renforcé par l'énergie de la terre et le prana (l'énergie) du soleil qui touche la tête (chakra de la couronne). Tout cela crée donc un champ magnétique et le corps/cerveau se recharge avec de l'énergie du soleil qui entre en vous.

Détendez-vous, marchez 45 minutes pendant une année et le besoin de nourriture continuera alors à diminuer. Après un an de recharge, si vous êtes satisfait de votre progrès, vous pouvez arrêter la marche pieds nus. Vous serez libéré du besoin de manger de la nourriture physique lorsque vous pourrez vous abstenir d'absorber de la nourriture durant 5 jours sans en être affectée (perte d'énergie/perte de poids trop excessif).

Toutefois,il est important de rappeler que l'absence du besoin de s'alimenter n'est pas le but du sungazing. Son objectif est avant tout une parfaite santé globale de l'individu. En outre, dans notre contexte climatique et social, il est difficile (mais pas impossible je pense) d'atteindre cet objectif avec le sungazing. On peut toutefois raisonnablement dire que vos besoins alimentaires peuvent diminuer jusqu'à ce qu'un repas par jour vous convienne bien, quelle que soit la saison, peut-être moins en été. Il n'est pas rare que durant cette période d'ailleurs, quelques jus de fruits ou de légumes vous suffisent au cours de la journée. Ce site reste avant tout la description du protocole proposé par HRM qui, lors de son processus, vivait dans une région très ensoleillée.

A ce moment-là, le fait de sortir simplement pour accomplir vos tâches journalières suffira à vous recharger en énergie solaire (4 à 5 min/jour). Mais vous pourrez toujours observer le soleil 15 min par jours comme l'encourage à pratiquer HRM si vous voulez et marcher pieds nus de temps en temps.

 

 

L'eau solaire


Les informations fournies ici sont directement issues de Hira Ratan Manek (HRM). Il n'y a aucune instruction formelle pour l'eau chargée par le soleil sur le site Web de HRM à :
http://www.SolarHealing.Com.

Vous pouvez imprimer ce résumé et le suivre jusqu'à ce que vous le connaissiez par vous même ! HRM indique que l'eau chargée par le soleil a des effets étonnants sur le corps, c’est un antioxydant formidable qui complète les effets du sungazing. Ainsi, pour obtenir les avantages de cette eau, il suffit de suivre simplement ces instructions :

 

Procédé 

Remplir à moitié une fiole en verre avec de l'eau potable, de préférence filtrée, distillée, de source ou tout simplement de l’eau du robinet.

La placer dehors sur la terre de votre cour (sur la terre nue, si possible) avec un bouchon en verre dessus, si-possible, pour agrandir la surface qui laisse passer le soleil (faire cela le matin permet d’avoir une eau bien chargée).

Laisser la fiole dehors pendant 5 à 8 heures. Plus de temps n'est pas nécessaire, et moins de temps a moins d'effet.

Boire cette eau dans les 24 heures suivantes. Ne pas l’entreposer dans le plastique, ni la refroidir.

 eau[1]

 

Notes

Avoir 2 récipients de ce type ainsi que les bouchons en verre. Ceci vous permettra d’utiliser une fiole pendant que l’autre se « solarisera » pour le jour d’après.

Après 24 heures, vous pouvez arroser vos plantes d’intérieurs avec l'eau du jour, ou bien la donner à vos animaux de compagnie !

L'utilisation d'une petite fiole est meilleure car plus la surface est étroite dans le verre, plus l’eau sera solarisée ; pensez à couvrir les fioles pour protéger l'eau contre les insectes et d'autres contaminants de vol.

Ne vous souciez pas d'employer des verres de différentes couleurs, etc. Il y a beaucoup de confusion dans ce secteur ; juste du verre ça ira très bien.

L'énergie solarisée à l’intérieur de l'eau peut être stockée pendant 24 heures. Les pots en terre, faits en boue ou à l'argile sont meilleurs pour le stockage de l’eau solarisée. Naturellement, il n’y a aucun mal à utiliser la cruche de cuivre. Toutefois, c’est seulement les bouteilles en verre qui permettent à l'eau de se remplir d’énergie solaire. Les fioles de cuivre jamais. Par le verre, l'énergie du soleil entre dans l'eau entièrement. En hiver, gardez la ou les fioles à l'intérieur de la maison à coté d’une fenêtre.

La quantité de l'eau solaire chargée par jour est au minimum de 0,03 litre/Kg. Par exemple, si vous pesez 50 kg, vous devez boire 1 litre et demi d’eau solaire au minimum par jour pour avoir des effets probants. Pas de maximum mais restons réaliste !

Ne pas laisser l'eau dehors durant la nuit sous la lumière de la lune ; l'énergie dans cette eau pourrait avoir des effets néfastes.

Source : http://transition888.heavenforum.org/t248-se-nourrir-de-l-energie-du-soleil-le-sungazing

_wsb_514x245_Soleil+Levant+-+Petit[1]